Images aléatoires


Recherche Mini Créateurs
Fils RSS
Nos news peuvent être suivies avec ces fils d’informations.
rss1.0
rss2.0
rdf
En ligne
Visiteurs: 42
Membres: 0
Sur cette page: 1
Membres: 1893, Le plus récent: Demonic_Forge

pas d'évènement à venir

Visage d'une eldar noir


par Olivier.B
Commentaires: 3
 4.4 - 27 votes -

Voici un petit tuto de visage, j'espère que ça pourra servir.

Tout commence par un aplat de Tallarn Flesh. Quelle que soit la couleur de la sous-couche, la couleur de base doit être unie et opaque. Pour ma part, j’utilise une sous couche noire citadel car elle ne donne pas d’effet granuleux (comme ça peut arriver avec la blanche) et je ne suis pas embêté lorsque j’ai oublié de peindre un endroit inaccessible.


Juste après, je pose des éclaircissements successifs d’Elf Flesh et de Blanc en passant par les mélanges intermédiaires. Sur les images, les zones rouges indiquent les parties que je peints à chaque étape. La petite touche de blanc de chaque côté des yeux va donner beaucoup de relief au visage. Attention à ne pas utiliser une peinture trop sèche pour ne pas déposer une succession de grumeaux sur le visage.



Pour les ombres du visage, je mélange la couleur de base avec du Scorched Brown et du Chaos Black. Surtout, je ne choisis pas un mélange plus coloré que pour la couleur de base, en tout cas, pas à cette étape. Si je souhaite mettre une couleur dans les ombres, je devrai le faire pour toute la figurine (ou toute la zone alentour), ça ne s’improvise pas de manière ponctuelle. Cette figurine a quelque chose sur le cou, mais si ce n’était pas le cas, il ne faut pas oublier d’ombrer. Pour l’ombre des pommettes, deux passages de dosages différents avec la couleur de base peuvent faciliter le dégradé.


On attaque maintenant les yeux. Etant donné l’échelle, il est important de maquiller l’œil avec un lining noir pour qu’on le voie, comme le font les acteurs de théâtre (même les hommes). Le pinceau est tenu horizontalement, perpendiculaire à la face du visage pour tracer une amande noire (en partant du nez vers les oreilles). Etant droitier, c’est plus facile pour moi de peindre l’œil gauche (à ma droite). Pour peindre l’autre œil, je tiens la figurine la tête en bas et je fais le même mouvement. Oups, j’ai dépassé. Rien de grave, je reprends la teinte de peau approprié et je corrige le tir. A ce stade, je délimite aussi le pourtour du visage. Puis, à l’intérieur des amandes noires, je trace des amandes blanches. C’est une opération délicate et je m’applique à avoir un trait de même largeur de chaque côté, notamment pour la ligne des cils inférieurs. Si ça peut vous rassurer, on gagne en précision avec de l’entrainement.



Voici le moment de faire son regard. De grâce, ne placez pas un tout petit point au milieu de chaque œil, ça lui donnera un regard éberlué et inexpressif au possible, quand ce n’est pas un strabisme visible. En réalité, l’iris est beaucoup plus grand qu’on le croit. Le diamètre de l’iris mesure la moitié de la longueur de l’œil (l’amande blanche), ce qui implique que si l’œil regarde en face, à cette échelle, il devrait y avoir de minuscules triangles de blanc de chaque côté de l’iris. De plus, votre figurine n’est pas dans une cabine de photomaton, elle est dans une situation particulière et son regard l’est aussi. Observez le regard des gens autour de vous. On a très rarement un regard de face quand on a une interaction avec une autre personne. Voici une première bonne raison de peindre un regard de côté à votre figurine.

La deuxième bonne raison (encore meilleure), c’est que c’est plus facile. Il suffit de couper l’amande en deux, la moitié reste en blanc et l’iris est peint sur l’autre moitié. Même si je peints des yeux clairs, je commence par tracer un iris noir (ou foncé) avant d’éclaircir le centre. A cette échelle, pas la peine de faire une pupille, et si l’iris n’a pas une forme ronde, ça ne se verra pas.


Un élément très important pour donner de l’expression à votre figurine : Les sourcils. Si votre figurine a des cheveux clairs, optez pour une couleur plus foncée que la peau en restant dans les mêmes tons. Un trait fin avec la pointe du pinceau et le regard prend toute sa profondeur. On peut éclaircir légèrement juste en dessous avec une teinte de peau plus claire (comme quand une fille se maquille).


Lorsque je peins la bouche, si la figurine a du rouge à lèvre, je commence par poser du Dark Flesh. Si elle n’en a pas, la couleur de l’ombrage de la peau sert de base. J’éclaircis la lèvre inférieur uniquement en mélangeant avec du Elf Flesh, puis je pose un dernier point de blanc. Voilà.



Olivier.B

Commentaires

Loki 11 Oct 2011
Commentaires: 81

Super tuto, bien pensé et bien illustré. Merci!

DarkClem911 30 Dec 2012
Commentaires: 1

Ça a le mérite d'être clair, très facile à comprendre, bravo !

Olivier75 23 Feb 2013
Commentaires: 2

Super tuto : merci


Vous devez être identifié pour poster un commentaire sur ce site. Merci de vous identifier ou, si vous n’êtes pas enregistré, de cliquer ici pour vous inscrire.